GNPP – définition d’un adhérent

Bonjour à tous !

Un membre du GNPP est obligatoirement un photographe professionnel enregistré à la chambre des métiers.

Il peut être membre « cotisant » simplement, trouvant dans le fait de régler sa cotisation plusieurs avantages tels que une reconnaissance professionnelle avec l’obtention d’une carte pro, participer à la défense de sa profession en aportant sa contribution financière à un groupement qui la défend, et enfin, sortir de l’individualisme de notre profession en rejoignant un groupement.

Il peut être membre actif, en apportant des idées, en émettant des critiques, en participant à la vie de son groupement au niveau régional. Ses remarques, positives ou négatives selon le côté où l’on se place, font avancer les idées, les débats, et permettent un apport et un développement de notre profession.

Il peut être membre engagé. Il apporte des idées, Il essait de les défendre, de les faire se développer. Il va chercher des arguments pour les défendre et convaincre les autres ou, au contraire, les écartera si, au fil de la discussion qu’il aura engendré, les idées n’apparaissent plus aussi belles qu’elles lui semblaient. Le membre engagé peut faire parti du bureau régional et ainsi, participer à la direction générale de son groupement. Une fois membre du bureau, il peut être élu président de son bureau, président de sa région et devenir, de facto, membre du comité directeur du GNPP National et devenir porteur des idées de son groupement régional au niveau du national. Le rôle du président est de porter le projet qui l’a fait élire avec l’aide de son bureau et l’aide de ses adhérents. Il n’est en aucun cas le patron d’une entreprise avec tous les pouvoirs.

Dans tous les cas, pour pouvoir fonctionner de façon idéale, il doit respecter des règles. Ces règles sont inscrites dans les statuts de notre syndicat. Elles sont, depuis quelques années, identiques pour toutes les régions. Ces statuts, comme pour nos sociétés propres, ou pour des associations, permettent de déterminer les droits et devoirs de nos adhérents, quels que soit leur niveau d’engagement,  et tentent de répondre à des conditions particulières. Ces statuts donnent aussi les limites des pouvoirs accordés au président, lorsque le simple bon sens ne suffit pas.

Il est important, quand on désire diriger un groupement, de connaitre ses statuts car ils engagent, comme dans une entreprise, la responsabilité de droit commun prévue par le Code Civil mais d’autres types de fautes engagent directement la responsabilité d’un président, à titre personnel, sur le plan civil, tel la violation des statuts.

Un président qui ne respecte pas les statuts, même en l’absence de toute manœuvre frauduleuse, engage directement sa responsabilité personnelle sur le plan civil.

De même, ne pas permettre à un membre du bureau d’avoir un accès plein et entier à l’ensemble des éléments liés à ses fonctions, de faire de la rétention d’information, même involontairement, pouvant amener des erreurs de gestion engage, selon la jurisprudence, directement la responsabilité du président sur le plan civil.

Pire encore, imaginons que pour défendre un adhérent, ou la photographie en général, nous ayons à aller en justice. Nous pourrions perdre en jugement, même avec de bons arguments, simplement parce que nous demanderions aux autres de respecter des règles alors que nous, nous serions incapables de respecter celles que nous avons nous même édictés. Un bonheur pour un avocat de partie adverse.

Pourquoi dire tout cela ? Simplement pour expliquer que nous nous entendons plutôt bien dans le groupement, nous avons des liens amicaux entre nous, mais nous ne sommes pas QUE une bande d’amis faisant de la photographie. Nous sommes un syndicat, un groupement professionnel avec des ambitions importantes de défense de la photographie. Les présidents de régions, les membres du national, doivent en être pleinement conscients. Le GNPP n’est pas une entreprise, mais il doit être dirigé avec la même rigueur afin qu’il puisse fonctionner au mieux et permettre à nos adhérents d’être fiers de leur cotisation et de leur engagement.

Je suis sincèrement convaincu que l’ensemble de nos élus sont sensibles à cela, et bien que nous ayons des opinions convergentes, mais aussi divergentes, cela permet cette richesse d’échange entre nous.

Stéphane Riou
présidence du GNPP Ile de France

5 réflexions au sujet de « GNPP – définition d’un adhérent »

  1. Bonjour Guy, ce post étant un post ouvert, je ne lancerai pas de polémique sur les prochaines élections pour le bureau du GNPP National. J’aurai l’occasion de reparler de ces élections avant celles-ci dans un post protégé, destiné aux seuls adhérents du GNPP Ile de France et à ceux des autres régions qui ont choisis de suivre ces informations. Je rappelais juste des règles de bases, propres au Groupement et qui se doivent d’être respectées.

  2. Tres bien cet article. Mais dans la réalité est ce la même chose? Si j’ai bien lu entre les lignes et si je fais le parallèle avec la future élection d’un nouveau président tu a une raison de préciser les règles de fonctionnement. Merci Monsieur le président Ile de France

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.