La génération montante

Quel est le rôle d’un groupement professionnel si ce n’est aider ses membres à se faire connaitre, à évoluer, à développer leur activité ?

Cette aide doit-elle être réservée qu’aux membres du groupement ou, si on estime devoir défendre la profession de façon plus générale, un groupement peut-il utiliser les moyens à sa disposition pour aider d’autres photographes afin de donner plus de visibilité à l’ensemble de la profession ?

Mon avis personnel est que tout ce qui fait avancer la photographie fait avancer les photographes, donc les membres de mon groupement.

Cette semaine, une photographe, Isabelle FERRAND, non-adhérente de la C.S.P.P., expose en compagnie d’une deuxième photographe, Sylbohec, non adhérente aussi (quelle tristesse).

Ces deux personnes présentent un travail de qualité, plaisant, charmant, orienté sur les femmes, sur LA femme.

N’hésitez pas, si vous aimez les belles images, à aller voir leur exposition, visiter leurs sites et à les encourager à continuer, et pourquoi pas, à aller vous faire photographier par elles.

IMG_0399

Le site d’ Isabelle Ferrand

celui de  Sylbohec

Au plaisir de vous croiser au vernissage, le 11 mars à partir de 19h.

cordialement,

Stéphane Riou
présidence de la Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle

2 réflexions au sujet de « La génération montante »

  1. Merci beaucoup pour cet article sur nos 2 bouilles ! Si après cela on ne devient pas membres !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.