Vive le gratuit !

Bonjour,

J’espère que vous voyez tous l’ironie de ce titre !

Pourquoi et comment faire du gratuit ? Qu’est-ce que le gratuit ?

Le gratuit est une opération commerciale, et comme toute opération commerciale, elle doit avoir un retour quantifiable (positif) sur notre activité.

Beaucoup d’organismes nous contactent, nous, photographes, pour faire du gratuit. Associations, sociétés, groupements … Quels en ont été les retours sur nos activités réellement ?

Les photographes peuvent faire du gratuit, mais il y a des règles économiques à respecter.

Les vendeurs de matériel sont plus vigilants sur ce genre de chose. Il arrive que, pour finaliser une vente, on doive faire un geste vers le client. Voici trois manières de procéder (d’après des chiffres réels) :

Je vends un appareil photo à 2395 Euros :

1ère option, 5% de remise directe
CA = 2275,25 Euros
marge restante : 171,18 Euros (il y a de la marge sur ce kit là)

2ème option, produits gratuits pour valeur similaire (en réalité : 128,80 Euros)
CA = 2395 Euros
offert 1 batterie de la marque et 1 filtre
marge restante : 223,85 Euros

3ème option, une remise de 5% sur un prochain achat d’accessoire
CA = 2395 Euros
une remise à valoir de 119,75 Euro plus tard, donc re-fréquentaion du magasin et fidélisation possible
marge du moment : 287,93 Euros

Nous sommes photographes, mais aussi chefs d’entreprise et commerciaux. Le gratuit pur et dur est la pire chose pour notre activité. Elle dévalorise la notion de TRAVAIL du photographe, rapprochant cette notion du LOISIR de l’amateur. L’idée de gratuité ne peut se faire que dans l’idée d’un retour de communication vers le studio, le photographe, et l’idée de travail professionnel.

Nous pouvons développer les solutions 2 et 3 sans trop de problèmes. Si notre pratique est valorisante auprès de nos clients, nous pouvons faire sans problème la version 3, sous forme d’un bon de prise de vue à faire offrir à des proches et augmenter ainsi la fréquentation de nos studios.

La version 2 peut servir pour créer des opérations promotionnelles, 1 tirage offert, 1 cadre offert, qui se doivent d’être valorisés en remise 100% sur vos facture afin que le client ait conscience de la valeur du cadeau.

Et puis, posez vous la question lors d’un partenariat avec quiconque vous proposera une opération de « gratuit » : à qui cela va t-il réellement profiter. Rien n’est gratuit en ce monde. Si il n’y a pas de retour garanti, celui qui paiera, c’est vous !

Stéphane Riou
présidence de la Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle (C.S.P.P.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.