Logiciels de facturation

Facturer en règle

Bonjour,

je vous avais parlé, au mois de novembre, de l’entrée en vigueur de la nouvelle législation sur les logiciels de facturation, de caisse, pour les photographes soumis à la TVA.

Je reviens vers vous avec la liste officielle des logiciels certifiés par des organismes indépendants pour l’Etat.

http://infocert.org/index.php?option=com_content&view=article&id=5&Itemid=454

ainsi que le recap du bulletin officiel des finances publiques

http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/10691-PGP.html?identifiant=BOI-TVA-DECLA-30-10-30-20160803

Vous pourrez y lire que les systèmes « maison » ne sont pas acceptés par les impôts (tableur…)

Vous trouverez sur le marché des logiciels non certifiés mais dont l’éditeur fournit une attestation de conformité permettant normalement d’être en règle avec les impôts.

Dans le doute de l’interprétation par les centres des impôts, je ne vous transmet pas de liste de ces logiciels.


Pour ma part, voici le raisonnement qui m’a fait choisir mon logiciel :

J’utilise, depuis des années, un logiciel qui s’appelle AICM. Excellent logiciel pour la gestion d’un magasin de matériel photo. Une mise à jour en cours de certification a été réalisée ces dernières semaines.

Faisant aussi de la prise de vue, je cherchais une solution plus adaptée à la prise de rendez-vous, tout en restant une solution de vente de matériel. En faisant le tour des logiciels certifiés, j’ai trouvé une série de logiciels bien développés : ceux des salons de beautés et centres de SPA.

Leurs fonctionnement est proche de celui d’un studio photo. Leur logiciel permet de prendre des rendez-vous en ligne par le client, de réserver par règlement, de facturer des ventes de produits ou des prestations.

Je suis en finalisation de test sur l’un d’entre eux : FlexyBeauty, de FlexyCorp.

Le logiciel fonctionne en cloud (nécessité d’une connection internet) et peut donc être utilisé en studio mais aussi en déplacement sur Mac, PC ou tablettes et téléphones. Réservation des prises de vue directement en ligne par le client avec règlement en ligne lors de la réservation.

Je vous tiendrai au courant des tests début janvier, en utilisation en réel. Coût du logiciel de 29 à 99 Euro HT/mois selon les options choisies.

Stéphane Riou
présidence de la CSPP (Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle)

7 réflexions au sujet de « Logiciels de facturation »

  1. Réponse de Hiboutik sur la conservation des données

    « Bonjour,
    Nous avons l’obligation de conserver les données pour les comptes en France et nous conservons ces données aussi longtemps que la loi l’impose, même avec la version gratuite.
    Cordialement »

  2. Bonjour. Hiboutik est une solution en ligne, hébergée sur le WEB. Si tu n’as pas de problèmes de connection internet, aucun problème. C’est un logiciel de gestion de magasin, qui peut être utilisé par un commerçant photo. Il a l’avantage de la gratuité dans les options de bases. Il faut leur demander par contre si, le jour où tu décides d’arrêter d’utiliser le logiciel, les données sont conservées et accessibles à une éventuelle demande des services fiscaux (et combien de temps). J’ai choisi une autre option pour les raisons suivantes : Notre travail commercial est de faire venir des prospects dans nos studios, et de les faire revenir ensuite. J’ai choisi un logiciel de gestion de salon de beauté car cette profession maitrise bien mieux que nous la partie contact, fidélité et retour des clients. Ils vendent de la prestation, comme les studios, et du matériel, comme les magasins. Ils savent gérer des agendas en ligne, la fidélisation des clients par le rappel par sms ou mail, la gestion des anniversaires, les confirmations de rendez-vous. Mon choix final s’est porté sur LS Institut, soit en formule locative soit en achat (j’ai choisi l’achat de manière à avoir les données chez moi et non en ligne). Tu verras qu’un logiciel permet de bien mieux réaliser les points forts et les points faibles d’une activité.

  3. Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis (et puis les imbéciles qui changent tout le temps d’avis). En fin de compte, ce ne sera pas Flexybeauty que j’utiliserai, mais son concurrent LS Institut. Produit pour salon d’esthétique aussi, mais installé à demeure sur l’ordinateur.

  4. AICM permet de gérer un commerce de vente de matériel d’une façon très complète. Gestion des stocks, vente, rentabilité… mais il ne permet pas de gérer la prise de rendez-vous, la gestion de l’agenda, la répartition des taches selon les qualifications du personnel, taches plus utiles dans la gestion d’un studio.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.