Bonne année 2018

2018 !

Une nouvelle année, que nous vous souhaitons faste, remplie de bonheur pour vous et vos proches.

2018 !

Une nouvelle année, que nous vous souhaitons pleine de photographies, avec un carnet de rendez-vous clients rempli, une activité au chiffre d’affaire en évolution et un bénéfice en rapport.

Une année à la reprise programmée, mais une année où les photographes devront être vigilants devant les grandes modifications de société en cours, les changements de comportements de nos clientèles habituelles, les concurrences de certains groupes venant s’implanter avec de gros moyens sur les marchés locaux, et les législations aptes à évoluer.

La C.S.P.P., comme en 2017, sera présente pour accompagner et défendre la profession tout au long de cette année, mais en utilisant une stratégie d’union et de regroupement.

En 2018, la C.S.P.P. va se lier à d’autres groupements pour défendre la profession. Il faut être réaliste, on ne peut représenter et défendre la profession d’un point de vue législation avec quelques centaines d’adhérents uniquement. La profession a besoin d’être réunie autours d’un groupement fort, et renforcé par nos adhérents. C’est pour cela que les adhérents artisans ou micro-entrepreneurs de la C.S.P.P. seront d’office adhérents de la F.N.P., groupement nous représentant auprès de l’Etat, des partenaires sociaux, seul groupement aujourd’hui apte à signer des engagements et apte à nous défendre sur toute la partie liée à l’encadrement légal.

En 2018, la C.S.P.P. va aussi s’ouvrir aux Auteurs, et pas seulement aux artisans. Notre nouvelle démarche va permettre de réunir enfin les artisans et les Auteurs. Il ne s’agit pas pour autant d’aller « piquer » des adhérents dans le seul grand groupement d’Auteurs en France, le seul qui œuvre réellement pour les auteurs, l’U.P.P.

Les auteurs inscrits à la C.S.P.P. seront d’office inscrits auprès de ce groupement. Nous devons donner les moyens à ces groupements aptes à nous défendre de renforcer cette défense.

Mais à quoi servira la C.S.P.P. alors ?

A regrouper les forces vives de la photographie sans clivages liés aux statuts, permettant d’ouvrir des discussions aptes à défendre deux des visions de la photographie développées en France. De mettre enfin en place une communication globale dirigée vers nos clientèles et non plus une communication de photographes vers les photographes. D’apprendre à nos prospects le chemin de nos studios et de nos magasins.

Apprendre !

Bien des formations ont été réalisées depuis 20 ans pour les photographes. Elles nous ont permis de passer le cap du numérique, de faire la transition de l’argentique avec son image physique au numérique avec son image virtuelle.

Nous avons maintenant besoin de développer une professionnalisation de notre métier, d’avoir une identification professionnelle incontestable des métiers de la photographie, afin de permettre à nos prospects d’identifier sans risque d’erreur un photographe professionnel, avec ses engagements, d’un photographe dilettante, aussi bon soit-il.

Nous avons besoin que les photographes deviennent de vrais chefs d’entreprise, et pas seulement des artistes. Que nos chefs d’entreprises aient une vision professionnelle non photographique de leur métier.

Des formations, existantes ou à créer, seront misent en avant cette année pour nous aider à développer ces points cruciaux pour la profession. Savoir faire une tarification, savoir gérer un planning d’investissement, savoir avoir une vision à long terme, sur 2, 3 ou 5 ans de nos activités, en sachant que cette vision sera fausse et aura besoin d’être corrigée. Savoir voir au delà de la simple porte de nos studios et magasins, à attendre que nos prospects arrivent.

La C.S.P.P. n’est pas une entreprise mais un groupement professionnel. Destinée depuis ses débuts, en 1862, à la défense de la photographie, elle défendra maintenant plus la partie business et communication que la partie législative, laissant cela aux deux autres groupements phares cités ci-dessus dont c’est la mission.

N’hésitez pas à nous rejoindre ! Notre profession a besoin d’agir, de ne plus rester dans un attentisme en espérant que les choses changeront d’elles-même. Les choses changent d’elles-même, mais pas forcément à notre avantage.

Soyez acteurs de votre développement dans un monde qui bouge, et qui a besoin de bouger encore plus en respectant nos métiers.

Vous trouverez sur le site, ces prochains jours, votre inscription pour nous rejoindre, devenir ainsi acteurs du développement de nos activités et défenseurs de nos professions.

Encore une fois, recevez nos meilleurs souhaits pour vous, vos proches, et vos entreprises pour cette nouvelle année qui démarre.

Stéphane Riou
présidence de la Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle (C.S.P.P.)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.