Meilleurs Voeux !

Bonjour à tous !

2020, une nouvelle année démarre !

La C.S.P.P. vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Que cette année soit sous le signe de la santé et du bonheur. Ces deux éléments réunis vous aideront à avoir la prospérité.

2019 a été une année de progression pour le commerce, au moins jusqu’à la fin de l’année où les conflits sociaux de décembre ont donné un coût de frein important à cette progression, particulièrement dans les grandes villes. À contrario, les sites internet ont progressé en décembre. Amazon communiquait le 26 décembre sur un record des ventes de Noël et des ventes historiques pour décembre 2019.

Et les prestations ? Les prises de vue ?

Difficiles de faire venir un client dans un magasin quand celui-ci a doublé, voir triplé ses temps de transport pour aller au travail. Les conflits sociaux ont aidé à développer une morosité générale sur le mois de décembre et pourtant, force est de reconnaitre que nos commerces ont aidé à lutter contre cette morosité.

Difficile de sortir morose en venant chercher le portrait de famille, ou le portrait du dernier bout de chou de la famille, réalisé dans le studio du photographe. Difficile d’être morose en repartant avec les tirages sur papier sortis de votre téléphone et enfin existants physiquement. Difficile d’être morose en repartant avec l’appareil photo bien adapté à votre besoin grâce à la compétence du vendeur conseil et à la certitude de pouvoir revenir le voir pour plus d’explication.

Cette année encore, les photographes ont été des assistants du Père Noël et ont contribué à ce que les fêtes soient heureuses ! Et pourtant, nos chiffres d’affaire, pour la deuxième année consécutive, ont souffert.

L’activité de décembre ne se rattrape pas en janvier. Pour absorber ces pertes, il va falloir augmenter notre activité sur le restant de l’année, afin de lisser ces pertes.

Augmenter son activité ! Facile à dire, mais comment faire ?

En 2019, la C.S.P.P. s’est tenue en retrait dans ses communications, essayant en interne de développer des solutions pour l’avenir.

Pour 2020, et tout au long de cette année, la C.S.P.P. va vous proposer des pistes de développement, des manières de gérer votre communication, des idées de travaux et de communication de ceux-ci. Elle va vous tenir informé des règlementations touchant nos métiers. Elle va continuer de faire avancer la cause des professionnels de la Photographie.

Par contre, la CSPP a besoin aussi de vous.

La Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle, créée par Nadar en 1862, est une association et elle a besoin d’adhérents.

Elle a besoin de vous, de vos apports d’idées, de vos soucis, de vos réussites. Elle a besoin aussi de vos cotisations car, même si ses responsables sont 100% bénévoles, sans exception, tout groupement professionnel a des frais.

Être adhérent à la C.S.P.P. c’est :

Être aussi adhérent de la FNP, seul groupement syndical, représentant 33000 acteurs de la branche photo, pouvant nous représenter auprès de l’État est des partenaires sociaux et le seul à pouvoir signer des accords pour la profession.

Recevoir des informations juridiques et réglementaires de la branche photographie.

Construire ensemble un avenir économique et social pour toutes les entreprises de la photographie.

Créer ensemble les conditions les plus favorables au développement de nos métiers.

C’est cotiser un montant de 190 Euros pour une année (16 Euros par mois). Vu la faiblesse de trésorerie de certains suite aux chiffres de décembre, vous pouvez régler en 3 chèques votre cotisation.

Pour adhérer, merci de cliquer ce lien pour contacter Stéphane Riou, le président de la C.S.P.P.

Merci d’avance,

et tous nos meilleurs voeux pour 2020 !

Stéphane Riou
présidence de la Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle.

Ce contenu est réservé aux adhérents de la C.S.P.P. Si vous êtes membres, merci de vous identifier avec votre mot de passe dans le menu.