Coronavirus et apprentissage

Bonjour,

Toujours dans le but de vous informer au mieux, la C.S.P.P. vous relaie les informations disponibles sur la crise sanitaire que nous traversons et sur les implications directes vis à vis de nos métiers de la photographie.

A partir du lundi 16 mars 2020, les apprentis n’auront plus accès à leur centre de formation. En place d’aller en cours, ils restent en entreprise. Leur rémunération sera maintenu même si l’entreprise passe en travail à temps partiel.

Pour les élèves des cycles classiques (Bac Pro, BTS …) en stage dans les entreprises pour des durées de une à quelques semaines, les stages se poursuivent jusqu’au bout même si les établissements scolaires sont fermés.

Pour les centres de formations, même si ils peuvent continuer de mettre en place des formations, il peut être préférable d’éviter les concentrations de personnes d’horizons divers si cela peut être décalé à plus tard.

Je vous joints ci-après copie du communiqué du ministère du travail :

 

Le ministère du Travail a indiqué, dès le mercredi 12 mars au soir, que les CFA suspendront l’accueil en formation des jeunes à partir du lundi 16 mars 2020, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Ce principe s’applique également aux prépas apprentissage.

Le ministère du Travail tient à apporter les précisions suivantes :

- Le « coût contrat » est maintenu et sera payé aux CFA par les OPCO. Les CFA ne pourront donc pas avoir accès à l’activité partielle.

- Les jeunes en formation devront rejoindre leur entreprise. Si celle-ci est en activité partielle, ils en bénéficieront au même titre que les salariés. Leur rémunération sera maintenue.

- Les CFA sont invités à recourir à la formation à distance. Le ministère du Travail mettra prochainement en place des outils pour les accompagner.

Les EPIDE et les E2C suspendront également l’accueil en formation des jeunes, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Pour les organismes de formation, le principe est de privilégier le maintien de l’activité et l’accueil des stagiaires, en appliquant les mesures barrières recommandées par le Gouvernement, dès lors que la situation sanitaire le permet.

- Les adaptations de l’organisation des sessions de formation seront favorisées et facilitées. Les financeurs de formation favoriseront les modalités de réalisation les plus adaptées.

- La formation à distance sera facilitée. Les modalités de contrôle de service fait seront adaptées en conséquence et les preuves apportées par tout moyen.

- Dans ce cadre, les financeurs de formation faciliteront l’accès à des possibilités de connexion (par exemple dans des tiers lieux implantés dans les territoires) à même de garantir l’égalité de l’accès au droit.

- En cas de besoin, les décalages éventuels des sessions seront rendus possibles.

cordialement
Stéphane Riou
président de la Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle.

Ce contenu est réservé aux adhérents de la C.S.P.P. Si vous êtes membres, merci de vous identifier avec votre mot de passe dans le menu.