11 mai* : ouverture ! Oui, mais …

 

Ouverture le 11 mai* !

Tel est l’objectif voulu, et tel il se doit d’être envisagé !


Plane toujours le risque de report de cette ouverture, lié non pas à un mauvais comportement des photographes dans notre cas, mais à un mauvais comportement social, indépendant de nos activités professionnelles, qui empêcherait les indicateurs de santé de redescendre aux niveaux prévus.


Comme nous vous l’avons déjà signalé précédemment, nous amorçons une sortie de crise d’une crise qui n’est pas résolue. Comme cela a été dit hier par notre premier ministre, Édouard Philippe, nous allons devoir vivre avec le virus, et avoir un risque de ré-activation de l’épidémie, entraînant des possibilités de confinements localisés, voir total, pouvant mettre encore à mal nos entreprises.


La politique de sortie de crise est axée sur 3 points principaux, indépendamment des outils économiques déjà engagés : protéger, tester et isoler !

En tant que commerçants, photographes en studio, en extérieur ou à domicile chez nos clients, nous pouvons intervenir sur le premier point : Protéger !

Nous pouvons protéger par le port du masque et les bonnes pratiques, telles que définies avec les pouvoirs publics par nos organisations professionnelles (voir l’article).

Notre « liberté » d’action sera liée, non pas à notre région, mais à notre département selon une détermination simple : rouge/vert !

Une progressivité sera mise ne œuvre selon ces critères, permettant ou limitant la circulation des personnes et de certaines activités professionnelles. Les décisions seront prisent au niveau local (maires) et départemental (préfet). N’hésitez pas à vous rapprocher de vos mairies pour essayer d’être acteur de cette reprise et non pas simple figurant.

Cette détermination sera établie le 7 mai, selon les indicateurs de santé.

La ré-ouverture des écoles, le 11 mai*, de façon partielle, avec les règles de distanciation, et pas avec la totalité des élèves, touche la photographie de façon directe. Pas question de pouvoir faire des photos de groupes d’enfants sans masques à moins de 1m dans les écoles. Les prises de vue en collèges, dotés de règles plus strictes (port du masque), sont touchées aussi. De même les lycées début juin !

Les photographes scolaires, tout comme les photographes évènementiels, restent, pour l’instant, les grands perdant de cette épidémie dans le monde de la photographie.

33 guides des métiers, discutés par les organisations professionnelles représentatives, validés par l’Etat, concernant les bonnes pratiques en vue de la ré-ouverture sont déjà disponibles, dont celui pour la photographie, publiés lundi et mardi par la FNP, la CSPP et sur la page Facebook des « métiers de l’image ».

Tous les commerces ré-ouvrent le 11 mai*, sauf les cafés et restaurants (peut-être le 2 juin, si les chiffres sanitaires sont bons ?).

En magasin, ou en structure studio, le port du masque est fortement conseillé. Vous pouvez même lier l’accès au magasin au port du masque et refuser un client qui n’en porterait pas (ou lui vendre un masque).

Les galeries marchandes, hors commerces alimentaires, resteront fermées (sur décision du préfet) pour les surfaces de plus de 40000 M2.

Les transports personnels sont réduits à l’inter-régional ou l’inter-départemental (inférieur à 100 Km du domicile). Pour les activités professionnelles, vous pouvez voyager dans toute la France.


Pas de sport collectif, pas de sport dans les lieux couverts, pas de sport de contact.

Les parcs et jardins seront ouvert dans les départements déterminés « vert » !

Les plages restent fermées.

Les lieux de cultes ré-ouvrent (si possible pas avant le 2 juin)

Report des mariages et pas de rassemblements de plus de 10 personnes.


Fin mai, une évaluation sera faite vis à vis des indicateurs de santé afin de voir l’évolution de la situation et déterminer les ouvertures des cafés/restaurants, la gestion des départs en vacances…


Une nouvelle loi sera édictée la semaine prochaine pour légiférer sur les limitations de déplacement de la population hors confinement.

* sous réserve que les indicateurs de santé soient conformes aux prévisions.

Stéphane Riou
président de la Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle

Ce contenu est réservé aux adhérents de la C.S.P.P. Si vous êtes membres, merci de vous identifier avec votre mot de passe dans le menu.