Fake news et photographie

Les fakenews sont partout, la photographie professionnelle n’y échappe pas.

La dernière en date : les préfets voudraient fermer les studios photographiques !

Ce n’est pas à l’ordre du jour, c’est une vraie fakenews. Si les studios devaient fermer, ce serait dans le cadre d’un confinement plus étendu que nos seules activités.

Il n’y a rien de plus simple que de garder un studio propre et sain, apte à recevoir nos clients. Le nettoyage entre chaque clients, les gestes barrières sont des choses faciles à mettre en place et maitrisés dans le cadre de notre profession.

Pour ceux qui travaillent avec des tenues prêtées, il suffit de les garder quelques jours en quarantaine entre deux prises de vue ou des les stériliser à la vapeur. Même choses pour les accessoires.

La fermeture des studios photographiques, ce serait aussi l’impossibilité des clients à faire faire leurs photographies d’identités hormis en cabines automatiques, concentrant la fréquentation sur celles-ci en espérant que les usagers penseraient bien à nettoyer entre chaque utilisation. Il serait malheureux de voir un cluster se développer avec à la base une cabine identité.

D’autres points stratégiques pour les photographes, sur les autorisations et les interdictions, sont discutés en ce moment, à un niveau au dessus des préfectures, mais pas la fermeture des studios. Des efforts doivent se porter encore sur certains pans de notre profession : mariage, corporate, scolaire. Si les mariages ont un peu repris, difficile de vendre des photographies de participants masqués. De même, dans le scolaire, on voit des écoles, en opposition avec la charte établie avec l’éducation nationale, réaliser des photographies des élèves, sans passer par les photographes (charte n’est pas loi). Bien des entreprises ont limité soit leur séminaire, soit le nombre de participants à ces séminaires. La baisse d’activité a aussi contribué à réduire des budgets liés à la communication.

Des organisations sont là pour vous défendre, défendre la photographie professionnelle. Ne perdez pas votre énergie sur des news aux provenances mal-définies.

Stéphane Riou
président de la Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.