Fermeture des studios ?

Fermeture des cafés et restaurants dans les zones en état d’urgence sanitaire ! Cela peut-il s’appliquer à nos studios et magasins photographiques ? Pourquoi ces décisions ?

Oui, nous pouvons voir nos studios et magasins confinés contre toute raison.

Est-ce le lieu et l’activité qui provoque le problème ou est-ce le comportement de l’usager, du client ? Il est des restaurants, des cafés, qui respectent et font respecter scrupuleusement les consignes de distanciation, et d’autres qui font confiance à la fameuse « responsabilité individuelle » du client. Celui-ci, responsable en début de soirée, respectera les règles. La soirée avançant, et le taux d’alcoolémie aussi, cette responsabilité va s’émousser. Doit-on fermer les autoroutes car certains conducteurs ne respectent pas les règles ? Doit-on fermer les autoroutes si tous les conducteurs font n’importe quoi ?

Nos studios et magasins ne sont pas soumis à cette même problématique. Nous avons une fréquentation moindre dans nos établissements.Nous pouvons, nous savons faire respecter cette distanciation et pourtant, nous pouvons être soumis à une décision globale, arbitraire, non adaptée à notre mode de fonctionnement.

Quelles solutions peuvent se développer ?

Le travail sur rendez-vous est une possibilité.

  • Prise de travaux en ligne,
  • prise de rendez-vous en ligne, pour les prises de vue mais aussi pour les ventes de matériel.

Une manière de travailler entièrement sécurisée, en très faible concentration de personnes et avec une maitrise complète de la distanciation sociale. C’est un axe de travail que nous pouvons, que nous devons envisager. Certains travaillent déjà ainsi, les photographes « en chambre ». C’est aussi une manière de garder le lien entre nos clients, gérés en ligne et de rappeler le chemin de nos studios et magasins.

Les outils :

Prises de travaux en ligne : inbox photo (pas de frais d’investissement, frais à l’usage).

Rendez-vous Prise de vue en ligne : fotostudio (nécessite un abonnement) gestion des rendez-vous, contact client, règlement en ligne…

Il existe d’autres outils, d’autres logiciels pour permettre cette « dématérialisation » de l’accueil client. Si vous en connaissez, n’hésitez pas à les partager en commentaire, cela peut permettre à notre profession de continuer de travailler en cas de confinement local partiel ou plus général.

Membres de groupements ou non, nous avons tous besoins de ces retours d’expérience. Cette entraide est nécessaire si nous voulons limiter la casse dans notre profession. N’hésitez pas à partager vos idées, vos logiciels, vos solutions. Nous regrouperons dans un article toutes les pistes que vous pourrez partager.

Merci d’avance,

Stéphane Riou
président de la Chambre Syndicale de la Photographie Professionnelle.