Décès de Laurent Coursault

La CSPP vous relaie le message de Philippe Paillat, président de la Fédération Nationale de la Photographie.

« Notre profession vient de perdre l’un de ses grands serviteurs.LAURENT COURSAULT, vice-président de la FNP, est décédé aujourd’hui d’une longue maladie. 

Photographe au HAVRE entre 1980 et 2017, Laurent a été un des premiers photographes à traiter l’image digitale et à utiliser professionnellement les premiers reflex numériques. Il s’engagera très rapidement dans le monde syndical et deviendra vice-président du GNPP.

Il va former des dizaines de photographes à Photoshop puis Lightroom … 

Après avoir consacré de nombreuses années à former ses collègues, il quittera le GNPP et créera IMPERTINENT, un groupe de photographes qui dynamisera le portrait avec un concept novateur.

Parallèlement, il s’engage à nouveau dans le monde syndical en rejoignant la FNP. Il en sera vice-président et, chargé de la formation, il deviendra le porte-parole de la profession auprès de la CNAMS.

Laurent est aussi un des grands défenseurs de la profession,ayant compris très vite, l’importance de la photo d’identité pour les artisans et commerçants, il va sans relâche être de tous les combats pour garder cette activité au sein de la profession… Ce sera le combat d’une vie commencé dès lesannées 2000. Encore sur le pont il y a quelques jours,échangeant sur les évolutions à venir, il est l’une des chevilles ouvrières de la loi LOPPSI qui va consacrer le rôle du photographe pour les photographies officielles. Un combat de 20 ans …

Laurent était quelqu’un de bien, toujours à l’écoute des autres,très attentif au respect de tous. Il a toujours cherché à faire progresser ses collègues.

Photographe dans l’âme, il photographiait encore son petit coin de Normandie dernièrement.

Beaucoup d’entre vous l’ont croisé et ont apprécié sa gentillesse. 

Notre profession perd ce soir son vice-président et Je perds ce soir un ami. Je me permets au nom de vous tous, de présenter à sa femme, Christine, les plus sincères condoléances de notre profession 

Adieu Laurent et Merci «